CROSSMINTON

SPEEDMINTON

Petit point historique

L’allemand Bill BRANDES travailla plusieurs années sur un nouveau concept de badminton pouvant se pratiquer en extérieur. C’est dans les années 1990 que ce nouveau sport prend officiellement naissance, avec ce nom : « Shuttleball », et changea en 2001, le speedminton.

Règlement

Un match se déroule en 2 sets gagnants de 16 points chacun, avec 2 points d’écart. Les joueurs changent de côté après chaque set sauf au 3ème set ou en cas d'égalité à 15/15, le service change tous les points.

Le service :

Le premier serveur du match est désigné par tirage au sort. Le service peut être fait :

  • soit « à la cuillère » : c’est-à-dire par un mouvement de bas en haut pour taper le speeder ;
  • soit « smashé » : c’est-à-dire par un mouvement au-dessus de la tête.

Le point est marqué dans les cas suivants :

  • Le speeder (volant) du joueur atterrit dans la zone de l’adversaire et ne peut pas être retourné
  • L’adversaire réalise un service faux
  • Le speeder de l’adversaire atterrit à l’extérieur du terrain
  • Le speeder de l’adversaire subit des contacts multiples sur sa raquette
  • Le speeder touche le corps de l’adversaire

Espace de jeu

Le terrain se compose de deux carrés de 5,5 m de côté séparés de 12,8m.

Le speedminton peut être jouer en intérieur ou en extérieur.

Cela peut aussi se jouer sur la moitié d’un terrain de tennis, avec la ligne de double et le carré de fond de court.

Le matériel

Situations pédagogiques

Des situations de précision : lancer le speeder dans un cerceau et l’éloigner plus loin ensuite (jusqu’au 12,8m).


Vous retrouverez d'autres informations sur ce lien : http://www.speedminton.fr/